Laëtitia Tarot

Je viens de recevoir un nouveau tarot d'occasion : une édition vintage du Rider Waite Smith, de 1993, qui a bien servi, ce qui est pour moi plutôt une qualité. Les cartes aux tranches usées sentent très légèrement le tabac. Cette année et cette odeur ont automatiquement animé dans mon esprit le souvenir de Laëtitia.... Lire la Suite →

les chants des créatures de mes entrailles

Captation live montée en double clip. J'en pleure d'amour tant ce n'est que merveille. Dilly Dally est définitivement la voix de mes entrailles. La bande son de toute mon urgence de vivre, de toute ma rage d'aimer. Amour et gratitude infinies... Et Katie Monks... Créature fantasmagorique de tout l'Univers 🔥❤️💜<3🌔🔥🔥🔥   https://youtu.be/SNj40iQyKTY  

souvenir

15 octobre 1994. J'ai 14 ans. Je porte une frange à bouclettes et des tee-shirts fantomatiques. Pas la période la plus douce de ma vie. Ce jour-là je suis allée voir ce petit cheval tant aimé, qui aurait pu être le mien, si on avait laissé mon grand-père adoré me l'offrir. C'est la cousine d'une... Lire la Suite →

traces

Oui alors bon vous allez rire. J'étais un peu en avance pour aller au yoga. Je me suis dis que j'allais en profiter pour passer chez le luthier pas loin. Au rez-de-chaussée de là où on aurait dû habiter si l'Univers s'était pas planté. Donc j'entre chez le luthier pour regarder les occasions, parce que... Lire la Suite →

believe in yourself

Je rentre de Paris avec une pharyngite, un syndrome grippal et une tension à 9. Et quelques images. Sacré Cœur, Châteaurouge, Buttes Chaumont (sur les traces de Vernon), Montmartre, Père Lachaise... Et un super Airbnb. (clic sur les images pour les voir en plus grand) Oui mais Katie Monks a kiffé ma robe-chats. Je voulais... Lire la Suite →

little buddha

Je lance des miettes de biscuit aux mouettes. Elles volent partout autour de moi, par dizaines, et surfent dans l'air juste devant mes yeux, analysant chacun de mes gestes de leur regard noir et brillant. Croiser leur regard est un cadeau de l'Univers. Il n'y a pas de mot assez grand pour raconter ce genre... Lire la Suite →

‘teenage angst has paid off well’

1996. 16 ans. Je suis groom soigneuse de chevaux. Je joue avec mon groupe le week-end dans les rades comtois. Je porte ce blase en cuir par tous les temps. J'ai les lunettes d'Harry Potter et les cheveux de Dolores O'Riordan. Et un jour par miracle quelqu'un.e a immortalisé ce sourire. Je repense alors à... Lire la Suite →

fire, dance with me

"- Do you think that if you were falling in space... That you would slow down after a while, or go faster and faster ? - Faster and faster. And for a long time you wouldn't feel anything. And then you'd burst into fire. Forever... And the angels wouldn't help you. Because they've all gone... Lire la Suite →

Fire Walk With Me

Tellement, tellement touchée par Fire Walk With Me... Je suis au bord des larmes. Le regarder après avoir revu toute la série, c'est l'apothéose. J'étais si frustrée de ne presque rien savoir de Laura, cette fille au centre de tous les épisodes, que tout le monde aime tant, que tout le monde veut tant comprendre,... Lire la Suite →

‘teenage angst has paid off well’

Le double-album des Smashing Pumpkins 'Mellon Collie and the Infinite Sadness', c'est quand même toujours autant quelque chose d'assez extraordinaire, genre comme un trésor infini qui poutrerait l'Univers tout entier... Même plus de 20 ans après. Ces mélodies d'une beauté folle, certains morceaux dignes de musiques de films, ces textes d'une poésie absolue... Il y... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑